Le Clairvoyant – à découvrir sans plus tarder !

Par défaut

Couverture

De quoi parle Le clairvoyant ?

Alexandre se dirige vers sa résidence secondaire lorsque sa voiture fait une embardée. Lorsqu’il se réveille, un vieil homme est penché sur lui. Il n’est plus dans sa voiture ni sur la route, mais dans une chambre, dont il va bientôt découvrir qu’elle n’est qu’une des nombreuses pièces de l’immense résidence où il loge. Les jours passent, et Alexandre se remet progressivement de ses blessures, en même temps qu’il tente d’en apprendre plus sur son hôte, qui se fait appeler le Clairvoyant et qui semble répugner à le laisser partir. Mais pourquoi ? Que lui veut-il ? En réalité, découvrir qui se cache derrière cette silhouette imposante, c’est aussi découvrir ce qui se cache en soi-même…

Etrange et envoûtant

Le Clairvoyant est une nouvelle étrange et captivante, qui laisse présager une carrière littéraire prometteuse à son auteur, Guillaume Duhan, dont le style, sobre et élégant, parvient à nous intéresser immédiatement aux événements qu’il relate. L’atmosphère de la nouvelle est romantique et gothique à la fois : un manoir désaffecté mais élégant, aux habitants mystérieux, de nombreuses scènes de nuit où les personnages semblent errer et se chercher tels des fantômes, une petite-amie qui s’est donné la mort et dont le souvenir est omniprésent, un maître et son domestique, tels sont les ingrédients efficacement servis par Duhan qui ne se contente pas de les additionner les uns aux autres mais se les approprie afin de livrer un texte très personnel et touchant, qui semble avoir valeur d’exorcisme. A certains égards, la propriété inquiétante et envoûtante où se déroule le récit n’est pas sans rappeler le manoir du Grand Meaulnes où a lieu l’étrange fête, Guillaume Duhan parvenant lui aussi à lui conférer cet aspect évanescent et trouble.

Entre rêve et réalité

Toute la subtilité de la nouvelle Le Clairvoyant se situe dans l’habileté de son auteur à nous faire évoluer entre rêve et réalité, les limites du réel n’étant jamais clairement établies. Au contraire, elles sont perpétuellement mises en danger par les épisodes d’inconscience subis par le personnage principal, par ses rêves, mais aussi par les séances d’hypnose auxquelles s’adonne son hôte. Du coup, le lecteur est aussi troublé que le personnage : qu’est-ce qui appartient aux songes, qu’est-ce qui appartient au réel ? Rapidement, la nouvelle joue sur ce registre passionnant du songe qui pourrait bien être un souvenir, ou un fait réel, et du réel qui pourrait bien n’être qu’un songe. Afin de donner une cohérence à ces différents niveaux du vécu, il y a la disparue, qui apparaît sur tous les plans, identique et différente à la fois, et dont la mort est toujours un phénomène avivant la culpabilité du personnage. Celui-ci peut donc bien être compris comme en quête d’une certaine rédemption, d’un certain pardon, à condition cependant de parvenir à comprendre ce qu’il traverse, et de distinguer le souvenir du fantasme.

Un auteur à suivre

Guillaume Duhan est donc un auteur à suivre, tant sa plume, simple et habile, nous prend par surprise. Le clairvoyant dit beaucoup plus de choses que son format de nouvelle n’en laisse supposer, et le choix de ce format lui-même est un indicateur, d’autres auteurs français n’hésitant guère à taxer de « romans » des textes encore plus courts que le Clairvoyant. La modestie de Duhan et la sincérité de son écriture sont donc prometteuses, et je vous engage à aller faire un tour sur le site de son éditeur, les éditions Maryshair, ou à visionner la vidéo ci-dessous, dans laquelle Duhan introduit sa nouvelle…

2 réflexions sur “Le Clairvoyant – à découvrir sans plus tarder !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s